Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 mai 2024

Historique express des élections européennes en France

PE2.jpg

Les élections européennes en France ont été le reflet des évolutions politiques nationales et européennes depuis leur première tenue en 1979. Voici donc un aperçu des résultats de ces élections en France, mettant en lumière les principales tendances et les changements au fil du temps.

 

1979 - 1994 : Émergence du clivage gauche-droite

Lors des premières élections européennes en 1979, les partis politiques français étaient largement dominés par les trois principaux partis, le Parti socialiste (PS), le Rassemblement pour la République (RPR) et l'Union pour la Démocratie Française (UDF). Les élections ont généralement été marquées par une forte polarisation entre ces forces politiques. Le Parti communiste français (PCF) a également joué un rôle significatif. A l'issue du premier scrutin en 1979, la Française Simone Veil (apparentée UDF) est élue Présidente du Parlement européen.

1999 - 2009 : Montée du Front national

Dans les années 1990 et au début des années 2000, le Front national (FN), dirigé par Jean-Marie Le Pen puis par sa fille Marine Le Pen, a commencé à émerger comme une force politique majeure en France. Le FN a réalisé des percées significatives lors des élections européennes de cette période (après son irruption au Parlement européen en 1984), capitalisant sur des préoccupations concernant l'immigration, la mondialisation et l'insatisfaction à l'égard de l'establishment politique traditionnel. En 1999, une deuxième femme, à nouveau Française, à savoir Nicole Fontaine (UDF), accède à la présidence de l'assemblée européenne.

2014 - 2019 : Poussée des partis populistes et eurosceptiques

Les élections européennes de 2014 ont été marquées par une montée en puissance des partis populistes et eurosceptiques en France, ainsi qu'à travers l'Europe. Le Front national, rebaptisé Rassemblement national (RN), a remporté une victoire historique en obtenant le plus grand nombre de voix en France, exprimant ainsi le mécontentement croissant envers l'Union européenne et les élites politiques.

2019 - Présence croissante des partis écologistes

Les élections européennes de 2019 ont été marquées par une dynamique politique changeante en France. Le parti présidentiel, La République en marche (LREM), fondé par Emmanuel Macron, est arrivé en tête, reflétant en partie le soutien envers le président et son agenda pro-européen. Cependant, les partis écologistes, en particulier Europe Écologie-Les Verts (EELV), ont également enregistré des gains significatifs, soulignant l'importance croissante des questions environnementales dans le paysage politique français.

 

En résumé, les élections européennes en France ont été marquées par des fluctuations politiques, avec des moments de montée en puissance de partis populistes et eurosceptiques, ainsi que des périodes de soutien accru aux partis traditionnels et aux mouvements écologistes. Ces élections ont souvent servi de baromètre pour mesurer le climat politique national et les attitudes envers l'Union européenne.

18:00 Écrit par Fabrice Hinschberger dans 18 Heures - Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! |

Écrire un commentaire